WHEN IN VERONA.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ○ such a sky full of stars.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Llore Gianelli
WILD THOUGHT - know some day we could find our way.
avatar

Messages : 143
Arrivée à Verona : 10/06/2014
Crédits : monroes (avatar).
Célébrité : adelaide kane.

LA DOLCE VITA.
Età: twenty-three yo.
Rp: disponibilité, choix de langue(s).
Vita Sociale:

MessageSujet: ○ such a sky full of stars.   Mar 10 Juin - 19:42

Citation :



{ LLORE GIANELLI }
☀ found something real that's out of touch.  ☀
___________________________

Prénoms nom : De son véritable prénom - Llorelle - tout son entourage proche à pour habitude d'user son diminutif à savoir Llore. Une appellation qui reste le vestige d'une existence à la fois passé, présent et futur. Une histoire bien trop longue à conter mais qui ses parents ont tout de suite fortement apprécié et qu'ils n'ont guère voulus changer. Son second prénom quand à lui est tout simplement celui de sa marraine Carolina. Une tradition fort coutumière dans la famille et elle est en demeure très fière de le porter. Son patronyme quand à lui elle le tient de ses parents adoptifs, les Gianelli. Une famille à la renommée on ne peut plus portante depuis de nombreuses générations surtout dans le domaine de la politique. Age et lieu de naissance : Il y a quelques mois en arrière, elle a fêtée ses vingt-trois années. Un âge où l'insouciance et l'ivresse de la jeunesse fait soit disant foi, en ce qui la concerne ce n'est qu'une simple rumeur. Elle a vue le jour le trente-et-un octobre à Florence puis confiée quelques mois plus tard à l'Etat. Métier : Llore a suivi un cursus en sport et études tout en pratiquant le patinage artistique de haut niveau et est reconnue professionnelle à un âge relativement jeune. Patineuse sportive, elle ne sait pas encore si carrière prendra - ou non - un tournant dit décisif. Statut social : Sa dernière histoire remonte à une relation ayant durée presque deux années, terminée aussi rapidement qu'un balaye fait disparaitre la poussière. De ce fait, ses réticences n'ont fait que grandir la prédisposant au célibat aux de ses proches. Officieusement c'est plus compliqué qu'il n'y parait. Traits de caractère : Responsable, pondérée, calme, sportive, déterminée, créative, douce, intuitive, spontanée, honnête, réservée, vivace, communicative, secrète, adroite, cultivée, naturelle, tenace, méfiante (...) Groupe, crédits :  Residente, dailyreigns/tumblr.

Per favore non dimenticarmi!
Que pensez-vous de l'amour ? Voilà une interrogation qui aurait certaine tendance à la faire sourire, un sourire narquois peu convaincu par le sens même du mot. Ce sentiment est en lui-même une véritable dualité et il a durant longtemps été synonyme de doute pour la jeune femme. Elle est qui entière et honnête a su se briser les ailes une première fois. L'amour est un ressenti qu'elle vit avec méfiance désormais pour ne l'enfouir désormais qu'au dernier plan. Cependant depuis quelques temps, elle offre à ce sentiment une toute nouvelle perception même si l'hésitation est de mise encore aujourd'hui. L'amour est pour elle une aventure qu'elle a mit de coté pour le moment mais elle ne reste pas totalement fermée et ce grâce à une certaine personne.

Dans cette partie vous pouvez énoncer plusieurs éléments sur votre personnage. Cela peut varier, caractéristique physique, de personnalité, tic ou manie, petites habitudes qu'il a mauvaises ou bonnes, ... au moins six choses minimum. •




Stavo sognando di voi
Dans cette partie, il vous est demandé de mettre par écrit l'histoire de votre personnage en un minimum de 25 lignes. Ce n'est pas énorme compte tenu du fait que vous pouvez décrire l'enfance, l'adolescence et/ou la vie d'adulte de votre personnage. La présentation est complètement libre.

Un milione di baci
Pseudo, prénom :
Commentaire :
Avatar :
Autres :


Dernière édition par Llore Gianelli le Sam 14 Juin - 19:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llore Gianelli
WILD THOUGHT - know some day we could find our way.
avatar

Messages : 143
Arrivée à Verona : 10/06/2014
Crédits : monroes (avatar).
Célébrité : adelaide kane.

LA DOLCE VITA.
Età: twenty-three yo.
Rp: disponibilité, choix de langue(s).
Vita Sociale:

MessageSujet: Re: ○ such a sky full of stars.   Mar 10 Juin - 19:43



" I could win the world for you
I'll chase all the dragons for you
don't worry life is easy"

tumblr - lyrics : aaron
Il est encore relativement tôt lorsque tu pousses la porte arrière donnant directement sur la cuisine, cette dernière est d’ailleurs déserte ce qui est plutôt étonnant lorsqu’on sait que tes frères ont organisés une journée avec leurs amis respectifs au bord de la piscine familiale. La musique du moment joue en boucle et de manière assourdissante. Tu en conclus donc qu’ils doivent sans doute y être. Tout en déposant ton sac de sport sur le sol, tu te diriges vers le frigo pour prendre une bouteille de jus d’orange avant de la porter à tes lèvres. Appuyé contre le plan de travail, tu savoures la sensation de fraicheur qui parcourt ta gorge. La chaleur du printemps se veut généreux ces derniers jours mais aujourd’hui le soleil est particulièrement intensif. Une silhouette féminine gracile et élancée se déhanche à moitié dévêtue devant le couloir de la cuisine. Cette chevelure acajou et cette peau halée ne qu’appartenir à la petite amie actuelle de ton ainé. Amadeo était sans nul doute le plus extravertie de votre fratrie mais aussi le plus fêtard, le plus insouciant. Les aspects de l’existence lui sont plus que favorable, croquer la vie à pleine dent sans regarder en arrière pourrait être son credo sans la moindre hésitation. Les parents avaient d’ailleurs des tendances claires à lui faire des remontrances – certes calmes – mais quelques fois il dépassait les bornes. Il était bon vivant, une caractéristique qui faisait de lui quelqu’un de sociable et au grand cœur à la fois, surtout avec ses proches. La jeune femme s’avance vers toi, une démarche de chat lui collant à la peau avant de s’arrêter à ta hauteur, te scrutant des pieds à la tête. Du haut de tes quatorze années, tu es bien loin de ressembler à la jeunesse dorée dont elle fait partie et tu es satisfaite de ne pas partager ses convictions. Elle est d’un brin ridicule à se donner des airs supérieurs. Elle soupire en te regardant d’un air dédaigneux avant d’ouvrir le réfrigérateur, tu te contentes de lever les yeux au ciel avant de remettre ton sac sur ton épaule et prendre les escaliers pour monter à l’étage. « Llore, attend une minute … ». Cette voix coutumière et posée ne peut qu’appartenir à Andrea. Il est le premier à avoir été adopté et donc l’ainé de tes frères. Un sourire fraternel et protecteur se dessine sur ses traits alors que ses lunettes de vue rebondissement légèrement sur le bout de son nez lorsqu’il monte les escaliers pour te rejoindre. Tu te retournes en le considérant d’un sourire timide au coin de la bouche. « Tu es rentrée plus tôt de ton entrainement aujourd’hui, ça tombe bien tu vas pouvoir profiter de la piscine avec nous. ». Venant de sa part, ce n’était pas une question mais plutôt une assertion. Cela faisait près de huit années que tu vivais parmi eux, mais le traumatisme du passé a une tendance à rester attachée à toi telle une ombre naturelle. Avec le temps, cette sensation a su s’apaiser et Andrea y est sans doute pour beaucoup. Il est l’un des seuls à être parvenue à communiquer avec toi à l’époque, ce qui explique sans doute votre lien fraternel. Il a une tendance non éteinte à te protéger, veillé à ce que tu ne refermes davantage comme une huitre. Aujourd’hui, tu possèdes cette faculté d’ouverture à aller vers les autres, à vivre des instants d’amitié avec ton entourage amical mais tu restes encore figer sur une méfiance bien qu’elle demeure ténue. Tu arques un sourcil moqueur avant de secouer la tête presque amusée. « Profiter avec les amis d’Amadeo ? Les bières et l’alcool ? Et puis la dernière fois que je suis resté avec vous … ». Il te coupe l’herbe sous le pied en continuant ta phrase à ta place. « … Ouais tu as eue le loisir de jeter sa copine dans le bassin avant de lui mettre une baffe, c’était du spectacle ! ». Déclare-t-il en partant d’un fou rire spontané. C’est vrai que cette fois-là tu n’y avais pas été de main morte, mais elle avait parlé de choses qui fâchent. De quoi te mettre en colère à force d’emmagasiner ses insultes et ses suppositions. Tu rigoles à ton tour en mêlant ton rire à celui de ton grand-frère. « Je me demande franchement si elle s’en souvient d’ailleurs car elle a l’air complétement éméchée. ». Andrea souffle dans un énième sourire avant de confirmer ce que tu pensais déjà. « Elle est soule, je te le confirme. ». Tu hausses les épaules en direction de ta chambre, ton frère sur tes talons. En rentrant, tu comptais te reposer en lisant la suite de ton livre, ou encore terminer un devoir qui était pour la semaine suivante mais Andrea l’entendait d’une toute autre oreille. Il était plutôt tenace lorsque cela te concernait. « Et maintenant, tu vas t’avachir devant un vieux livre ? ». T’interroge-il d’un ton quelque peu réprobateur et las. Il te connait par cœur, la faute à la communication qu’il a réussi à installer lorsque tu es venu vivre ici. A l’âge de six années, un âge où tu ne dialoguais que par la silence et tes longs regards éteints. Une période difficile désormais derrière toi quand bien même des moments de solitudes subsistent encore. Tu pousses la porte de ton espace personnel, le brun s’appuyant contre le chambranle de la porte, les bras croisés. « C’était ce que je comptais faire, pourquoi ? ». Lui dis-tu doucement comme la neutralité que l’on a durant longtemps associé à la Suisse. Tout en commençant à ranger tes affaires, tu écoutes les accents de sa voix. « Parce qu’on va au cinéma petit canard, je vais prévenir Amadeo et on se fait ça entre nous. Ca me donne une occasion de mettre ses amis à la porte avant que les parents ne rentrent ! ». Dit-il dans rictus malicieux avant de disparaitre dans le couloir. En dépit de vos différences, de vos passés différents vous formiez une famille et cela n’avait pas de prix.


"I'm going to give you my heart cause you're a sky full of stars
You light up the path cause in a sky i think i saw you"

tumblr - lyrics : coldplay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
○ such a sky full of stars.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wesley-As Oswald ▬ A sky full of stars
» Wouha Pandawa terre level 60/Full xP en Pano
» Stuff lvl70 / Stuff full arêne
» [Revue] BIONICLE : 7116 Tahu STARS (vidéo)
» Full Friend Rabbit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHEN IN VERONA. :: ( TU SEI L'UNICO PER ME ) :: Fight for me. :: AMOR INFINITO-
Sauter vers: