WHEN IN VERONA.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the higher i get, the lower i'll sink. (zach)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zachariah Novak

avatar

Messages : 1
Arrivée à Verona : 23/12/2015
Crédits : another pan ; tumblr
Célébrité : colton fucking haynes

MessageSujet: the higher i get, the lower i'll sink. (zach)   Mer 23 Déc - 20:13

Citation :



{ Zachariah Novak }
☀️ i'm scared to get close and i hate being alone ☀️
___________________________

Prénoms nom : zachariah novak. C'est pas d'une simplicité enfantine à prononcer, à écrire ou à retenir, mais tu l'aimes bien, ton blase. Tu n'as pas de deuxième prénom, tu n'aimes pas ça, c'est trop d'identité à la fois, une loterie pour ne pas tomber sur un blase à chier, tu t'en sors plutôt bien, tu veux pas faire basculer la balance et t'encombrer d'une chose qui ne te servira pas. T'as pas besoin de quelques lettres lancées sur un papier pour te rappeler de tes origines, de tes ancêtres, de ta famille.
Age et lieu de naissance : t'as vingt-cinq années lumière, la tranche d'âge parfaite, pas trop vieux, pas trop jeune, bloqué entre deux générations. Chaque vingt quatre mars, tu prends un peu plus de vitesse sur cette route qui te mènera, tôt ou tard, six pieds sous terre. Les araignées géantes, les bestioles monstrueuses, les plages de sable fin, l'océan, tout ça, ça te parle, t'as vu le jour quelque part au beau milieu de Sidney.  
Métier : Les bancs de l'école, les amphithéâtre, tout ça, ça n'a jamais été ton truc, le bac, t'as jamais vraiment su à quoi ça pouvait ressembler, t'as préféré te jeter directement dans la gueule du loup après deux années de lycée plus médiocres. T'as posé tes pieds dans le monde adulte, essuyant plusieurs échecs avant de trouver ta voie, tu t'occupes des gosses, tantôt exécrable, tantôt adorables, tu joues le rôle de grand frère d'un jour. T'es pas plein aux as, tu vis pas non plus dans un carton, t'es dans la moyenne, simplement.
Origines: T'as vécu quelques années entourés de tout ces choses tantôt immondes tantôt grandioses que l'on peut trouver en Australie, mais t'as finalement changé d'air, troquant un endroit paradisiaque pour quelque chose de moins majestueux, de moins dangereux mais de tout aussi magnifique, Paris, héritant, au bout de quelques années, de la nationalité Française.
Statut social : la solitude, ça te va bien, ça te colle à la peau et t'as du mal à t'en défaire, par mauvaise volonté, par rejet de l'autre, t'es juste pas fait pour être en couple. Tu préfères largement ces damoiselles aux damoiseaux.
Traits de caractère : T'es un mec bien, sympathique, toujours souriant et polie, gentleman, bonjour, merci, au revoir, t'arrive à interagir avec les étrangers, à mener une conversation, t'es pas renfermé socialement, t'es même plutôt de bonne compagnie, quand on ne te connait pas.
T'es bienveillant à l'égare de ton entourage très restreint, loyal, protecteur, soulever des montagnes, braver les océans, rien n'est impossible pour eux. Tu parles, beaucoup, trop sûrement, c'est un moyen de te protéger, mener ton interlocuteur dans les directions que tu veux, mentir, mentir t'aimes ça, ça aussi, c'est un bouclier, une carapace, parce qu'on ne révèle jamais rien sur soi, c'est dangereux, c'est mal vu, ça peut être relou, ça peut faire mal alors tu restes fermé sur toi et tu t'inventes une vie parfaite, parce que c'est ce que tu peux faire de mieux, je vais bien tout va bien, mon cul, t'es détruis à l'intérieur, t'as envie de crier, cracher, hurler, mais tu gardes le sourire. Mais derrière ce masque presque parfait sommeil une haine certaine, détester, haïr, détruire, anéantir, t'es un peu impulsif, carrément destructeur quand une chose qu'importe sa gravité, te titille, t'énerve. Tu perds tes moyens, t'es plus le même, alors t'es violent, tu tapes, tu tapes jusqu'à ce que cette tempête, cet ouragan de haine soit passé sur n'importe qui, homme, femme, objets, meubles, seul les animaux semblent pour échapper à ce sort qui peut s'avérer funeste à certain moment.
Groupe, crédits : residente ; torie rph

♠️ Per favore non dimenticarmi!
Que pensez-vous de l'amour? répondre ici en quatre lignes minimum.


≌ Les chats. T'aimes les chats. Tu les adores. T'en as beaucoup, deux, beaucoup diront que ce n'est rien, mais quand il font 5 mètre de largeur chacun, c'est énorme. ≌ Les transports en commun, tu supportes pas ça. Les gens ça pue, les gens peuvent être sales, les gens peuvent être collant, les gens peuvent être irrespectueux, non, toi tu préfères largement te balader avec tes petites jambes, en voiture, ou en vélo, question d'espace personnel.  ≌ Une chose te fais hérisser les poils, te met hors de toi et te repousse, une chose immonde que les gens ne peuvent, parfois, pas s'empêcher de faire. Te toucher, te tripoter, t'effleurer le visage, pour s'amuser, t'emmerder, aucun prétexte ne trouve grâce à tes yeux pour accepter un tel geste immonde. Les bactéries, la saleté, tout ça, non, c'est horrible rien que d'y penser.  ≌ L'eau, t'en as peur. Tu ne supportes pas la vue d'un océan, d'une piscine ou même d'un bain, tu ne peux pas, tu paniques, tu flippes à en prendre tes jambes à ton cou, c'est terrible, c'est handicapant, mais t'y peux rien ≌ T'es plutôt sortie dans un bon bar entre amie que discothèque, plutôt soirée autour de quelques bouteilles, accompagnée de musique et de beaucoup d'amis dans un appartement que les gala où le gratin des people se retrouvent, oui, t'es assez simple en général. ≌ Le café, une des nombreuses choses dont tu as horreur, l'arôme, les effluves, c'est un supplice, une abomination, non, tu préfères largement une bonne tasse de chocolat chaud ou de thé, question d'goût. ≌ T'aime te balader sur la plage au crépuscule, l'été, quand la chaleur ne se fait pas trop étouffante, en même temps que les touristes, quand il ne reste que quelque irréductibles âmes en quête du mythique rayon vert qu'il n'observeront probablement jamais, démarrer d'un endroit à un autre, pieds nus dans le sable, sentir, ressentir, tout oublier.  ≌ On va pas se mentir, t'es pas Gordon Ramsay. Cauchemar en cuisine, c'est toi et ton talent pour préparer la bouffe, t'es une buse, incapable de faire un plat sans provoquer un incendie, faire sonner l'entièreté des alarmes de la ville, une catastrophe ambulante. ≌ Tu te retrouves donc assez rapidement à manger à l'extérieur, dans un restaurant gastronomique, un fast-food ou un coin familiale, quand tu ne te fais pas livrer, on peut t’apercevoir assez aisément.  ≌T'aimes chanter, tout le temps, partout, à un niveau sonore assez varié. Un réel concert quand t'es chez toi, tu ne fais que siffloter ou marmonner un air en publique, trop médiocre pour exposer tes talents de chanteur à la ville entière. ≌ Paris te manque furieusement par moment. Bons comme mauvais côtés, t'as toujours adoré, aimé, chéri la capitale, ton foyer de substitution.  ≌ Tu fumes, beaucoup, trop sûrement. Cigarettes (et de temps à autres quelques substances illicites), t'as jamais essayé d'arrêter, jamais. ≌ t'es le grand frère des gosses dont tu t'occupes, t'aimes discuter avec eux, de tout, de rien, des embûches de la vie, les aider, les soutenir.  

♠️ Stavo sognando di voi
La porte avait claqué et aussitôt tu t’étais glissé le long du panneau de bois, le visage dans les mains, le souffle court. Des perles salées roulaient le long de tes joues. Tu tremblais, ton corps était secoué, tu détestais ça, perdre le contrôle de ta petite personne. On s’était rassemblé derrière toi, on toquait, on t’appelait mais tu ne répondais pas, tu ne voulais pas, tu ne pouvais tout simplement pas. Qu’ils te laissent tranquille, ces merdeux. T’avais ramené tes jambes contre ta poitrine en posant tes paumes sur tes oreilles, et tu hurlais, tu hurlais à t’en arracher les cordes vocales. Qu’ils te laissent tranquille, ces pourris. Tu donnais des coups dans les parois de la petite cabine, fermant les yeux comme pour essayer de te tirer de ce cauchemar. Qu’ils te laissent tranquille, ces enflures. Tu ne voulais pas de compagnie, d’amis, d’aide, tu voulais être seul, tu voulais te calmer et arrêter d’être secoué par les sanglots, la rage et la peur. Les voix, les coups contre la portes, ça avait cessé, c’était terminé, ils t’ont laissé tranquille, c’est enfoirés.
Tu t’étais souvenu de ta première fois. On s’y habitue pas, à ce genre de chose. Ça vous prend comme une bête à la gorge, ça vous donne des sueurs froides, ça vous fait perdre la raison. Tu t’étais souvenu de ce premier soir, elle s’était glissée sous tes draps avant de se nicher dans ton estomac avant de s’étendre à ton corps entier. C’était juste après, quelques heures à peine. T’avais pris l’habitude de te rendre avec elle sur ces terres, au pays du soleil levant, comme le monde l’appelle. Un rituel d’enfant qui a perduré quelques années encore. Il faisait pas moche, l’air n’était pas le plus sain, mais tu l’aimais bien, ce bout d’univers.
T’étais heureux ce jour-là. Tu ne savais plus trop pourquoi, une bonne nouvelle, un peu de soleil, peut-être même de la bonne bouffe, mais t’étais heureux, vous étiez heureux. Elle t’avait donné ce bracelet, ce bout de ficelle, comme tu l’avais appelé, quelques minutes avant. T’avais éclaté de rire, simplement, tandis qu’elle, te hurlait dessus pour ce peu de reconnaissance ton t’avais fait preuve. T’étais pas égoïste, ça t’avait juste touché, c’était ta façon un peu étrange de l’exprimer. T’avais finalement perdu l’équilibre, t’écrasant au sol. Non, tu t’étais pas lamentablement ramassé, la terre était secouée. Une main l’avait prise et s’amusait avec. Les livres volaient, les murs se balançaient, elle hurlait. Tu t’étais réfugié sous une table, pensant que ce simple morceau de bois pouvait te sauver d’une fin du monde qui semblait se dérouler sous tes yeux. Tu l’avais aidé à te rejoindre. Elle pleurait. Toi aussi. uc les poulets


♠️ Un milione di baci
Pseudo, prénom : .nuits fauve ; delphine
Commentaire : ce forum est absolument, terriblement CANONISSIME ! Et ça ? J’ACHÈTE !    
Avatar : colton haynes
Autres : demain c'est la fin du calendrier de l'avent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llore Gianelli
WILD THOUGHT - know some day we could find our way.
avatar

Messages : 143
Arrivée à Verona : 10/06/2014
Crédits : monroes (avatar).
Célébrité : adelaide kane.

LA DOLCE VITA.
Età: twenty-three yo.
Rp: disponibilité, choix de langue(s).
Vita Sociale:

MessageSujet: Re: the higher i get, the lower i'll sink. (zach)   Mer 23 Déc - 20:26

Bienvenue parmi nous I love you
colton est un super choix et puis ce personnage promet de belles choses

_________________

Lonely float got in the way, you are the feel, and knew it anyway take a chance, it wasn't what you know, take my hand, and don't let go. ~ w/ sia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabiola Giovani

avatar

Messages : 25
Arrivée à Verona : 19/12/2015
Crédits : Monroes
Célébrité : leighton meester

MessageSujet: Re: the higher i get, the lower i'll sink. (zach)   Mer 23 Déc - 20:27

colton, quel mec parfait
bienvenuee I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaia Kwon
( just make the universe explode )
avatar

Messages : 132
Arrivée à Verona : 17/12/2015
Crédits : AVATAR © mine. SIGNATURE © xehun.
Célébrité : jongin. (kai/exo)

LA DOLCE VITA.
Età: twenty-five.
Rp: open (1/2), anglais, français.
Vita Sociale:

MessageSujet: Re: the higher i get, the lower i'll sink. (zach)   Mer 23 Déc - 20:47

Citation :
ce forum est absolument, terriblement CANONISSIME ! Et ça ? J’ACHÈTE !
Merciii
Bienvenue avec ce super choix, je le vois de moins en moins
puis ce perso

_________________

and you get a head, a head full of dreams. you can see the change you want to • (coldplay)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astorre Bellini
because we could be immortals.
avatar

Messages : 72
Arrivée à Verona : 24/12/2015
Crédits : flares
Célébrité : adrien sahores

LA DOLCE VITA.
Età: 25 ans
Rp: dispo pour trois rps, français.
Vita Sociale:

MessageSujet: Re: the higher i get, the lower i'll sink. (zach)   Ven 25 Déc - 20:56

Bienvenue I love you

_________________
the time will come, when you'll have to rise above the best, improve yourself Your spirit never dies Farewell, I've gone, to take my throne Above, don't weep for me Cause this will be the labor of my love Here we are, don't turn away now,  we are the warriors that built this town.  › ©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrea Gianelli
ROCKETEERmarks humans leave are too often scars.
avatar

Messages : 150
Arrivée à Verona : 17/05/2014
Crédits : AVATAR © mellow bird. SIGNATURE © coming.
Célébrité : hubby garfy.

LA DOLCE VITA.
Età: 27
Rp: disponibilité, choix de langue(s).
Vita Sociale:

MessageSujet: Re: the higher i get, the lower i'll sink. (zach)   Lun 28 Déc - 0:31

Bonjour, les délais pour ta fiche et pour avatar ont été dépassés. N'hésite pas à demander un autre délai si jamais ; tout en vérifiant le bottin, au cas où l'avatar désiré aurait été pris entre temps I love you

_________________

can't count the years on one hand that we've been together, i need the other one to hold you, to make you feel, make you feel better
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wheninverona.forum-canada.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: the higher i get, the lower i'll sink. (zach)   

Revenir en haut Aller en bas
 
the higher i get, the lower i'll sink. (zach)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ICC 10 : Lower Spire 3/4
» [CXL] Black Rock City, RFGC - Lower Chinatown (29-11-11)
» We're higher than a motherf*cker | Ethan
» MOD: Lower Heavy Industry Pollution
» [Cthulhu, 20's] Boston : The City of Higher Learning

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHEN IN VERONA. :: ( TU SEI L'UNICO PER ME ) :: Fight for me. :: CORAZON ROTO-
Sauter vers: